La crise : une opportunité pour l’émergence de soft skills spécifiques?

Avant la crise sanitaire, un consensus existait déjà sur la nécessité de développer les soft skills des salariés car elles ont une influence significative sur la réussite professionnelle et contribuent à la performance des organisations.

La période inédite de confinement que nous avons vécue a placé de nombreux travailleurs dans des situations de travail inhabituelles, souvent contraignantes et ces derniers ont su faire preuve d’adaptabilité et de réactivité. L’imprévu et l’incertitude qui ont caractérisé cette période ont par ailleurs conduit les salariés à développer de nouvelles compétences pour répondre aux enjeux relatifs au maintien de l’activité.

Cette publication est réservée aux adhérents

Auteur(s) :

Stéphanie KISELMAN

Leslie Bonnin - Groupe EP

Leslie BONNIN

Informations

Article  du 11 juin 2020

Emploi – Formation – Compétences

Actualité réservée aux adhérents

Retour aux Quoi de neuf

Contenus suggérés

E&P vous recommande

La crise : une opportunité pour l’émergence de soft skills spécifiques ?

Atelier

animé par Stéphanie KISELMAN, Leslie BONNIN

La période inédite que nous vivons a placé de nombreux travailleurs dans des situations de travail inhabituelles et souvent contraignantes. Dans les entreprises, des salariés ont fait preuve d’adaptabilité, de réactivité et ont mis en œuvre de nouvelles formes de coopération.
Avant la crise sanitaire, un consensus existait déjà sur la nécessité de développer des compétences comportementales pour contribuer à la performance des organisations. La période actuelle a sans doute été un amplificateur en la matière. L’enjeu est aujourd’hui de capitaliser sur les soft skills mises en œuvre depuis près de 4 mois pour en faire des outils pérennes au service de la performance.

Emploi – Formation – Compétences

Avez-vous embauché votre responsable bonheur ?

Article du 12 janvier 2017
L'Université d'Hiver, c'est demain... Pour se mettre dans l'ambiance de "l'expérience collaborateur", voici un court billet de synthèse sur le CHO ou "Chief Happiness Officer". Bonne lecture, et n'hésitez pas à réagir !

Lu pour vous : « Reinventing Organizations » de Frédéric Laloux

Article du 01 février 2018
Un ouvrage facile à lire, utile pour avoir un point de vue global sur les entreprises libérées. C'est aussi une source d'inspiration pour ceux qui souhaitent renouveler les pratiques et process managériaux.

Où en est la négociation d’entreprise après les ordonnances portant réforme du code du travail ?

Article du 01 février 2018
Les ordonnances portant réforme du code du travail visent notamment à promouvoir la négociation d'entreprise dans tous les domaines y compris celui de la formation professionnelle. Les grandes entreprises devront actualiser leur stratégie au regard...

Article

Pénibilité : un horizon à ne pas perdre de vue, celui du 1er juillet 2016

Article du 22 mars 2016
La prévention de la pénibilité fait partie des axes incontournables de toute démarche d'amélioration de la QVT. De nouveaux repères sont à connaître… (Re-)découvrez-les avec ce premier numéro de votre fil de veille Pénibilité Et...

4 acceptions de l’engagement

Article du 01 avril 2016
L’engagement est au cœur des réflexions et échanges que nous vous proposons de partager au sein de note communauté. Notre conviction est qu’un engagement individuel durable des personnes, dans leur travail, dans leurs projets, au service de leur...

Evolution des modalités d’utilisation du C3P, ce qu’il faut avoir en tête…

Article du 19 avril 2016
Bonjour à tous, Ce numéro 4 du fil de veille vous apporte un éclairage sur les nouvelles modalités d’utilisation du Compte Personnel de Pénibilité La question du fil de veille : Compte-tenu de ces évolutions, avez-vous prévu de communiquer...