New ways of working : effet de mode ou lame de fond ?

New ways of working : effet de mode ou lame de fond ?

La transformation numérique, l’usage croissant des outils digitaux ou encore de nouvelles attentes des salariés contribuent à l’évolution des modes d’organisation du travail et des pratiques managériales en entreprise.

Souvent regroupés sous l’acronyme NWOW (New Ways of Working), ces nouveaux modes de travail peuvent transformer en profondeur « la vie de bureau » et sont présentés comme un moyen de développer une performance durable au sein de l’entreprise.

Dans la pratique, les NWOW recouvrent une diversité de considérations et de réalités propres à chaque contexte organisationnel.

Les NWOW comme aménagement de nouveaux espaces de travail

Lorsque l’on évoque les NWOW, la première image qui vient à l’esprit est celle d’espaces ouverts, colorés et design. Il faut cependant aller plus loin que l’image de l’open space car de nouvelles tendances ont émergé :
• la dépersonnalisation des bureaux ou flex-office c’est à dire l’absence de bureau attitré. Chaque jour, le salarié équipé de son smartphone et de son ordinateur portable, s’installe là où il trouve de la place.
• le choix parmi une palette étendue d’espaces et de mobiliers pensés pour répondre aux
besoins de l’activité ou activity-based. Les collaborateurs passent d’un espace de travail à un autre en fonction de ce qu’ils ont à faire : espaces de concentration, dédiés à la réflexion et isolés, espaces de créativité, de détente ou espaces de réunions agréables…
• l’entreprise sans murs avec le télétravail à la maison, dans des espaces de travail collaboratifs ou tout autre lieu (cafés, transports, hôtels…)

L’évolution des espaces représente la dimension la plus tangible des NWOW. Cependant, dépasser
la dimension cosmétique pour en tirer des bénéfices significatifs suppose d’inscrire la démarche dans une approche d’ensemble qui questionne également l’organisation du travail et la culture managériale.

Si la technologie permet de diversifier les lieux de travail, elle ouvre également la possibilité d’assouplir les horaires et ainsi plus largement l’organisation du travail. La manière de travailler peut également évoluer ici et là pour tirer profit de méthodes agiles (design thinking, co-création, sprint…).

Ouvrir de telles perspectives nécessite de bien formuler les enjeux pour prendre en compte toutes les dimensions concernées et veiller à la cohérence avec les intérêts de l’organisation.

Quels sont les objectifs de la démarche ? S’agit-il de favoriser :

• une qualité de vie au travail renforcée ?
• un collectif d’entreprise plus engagé ?
• un fonctionnement plus collaboratif ?
• une meilleure compétitivité de par une plus grande productivité ou une agilité accrue ?

Quels sont les leviers ou freins à la mise en place de nouveaux modes de travail ?

• la nature de l’activité et les spécificités des tâches
• les modes de fonctionnement professionnel existants
• la maturité technologique

Ainsi, comment accompagner les acteurs pour transformer l’essai ?

Les NWOW comme révolution des pratiques managériales

Les évolutions des espaces et de l’organisation, et plus largement les impératifs d’agilité, d’innovation, et de proximité avec les clients appellent à un renouvellement des pratiques managériales potentiellement sur différents registres.

Les réaménagements des espaces et des horaires imposent un management de la performance centré sur les résultats obtenus au regard des objectifs fixés et non déterminé par le temps de présence.
• Le management à distance ou plus largement le travail collaboratif peut être facilité par la mobilisation de nouveaux outils numériques qui permettent de renouveler les formes d’échanges et le partage d’information.
• Le passage d’une culture du contrôle et du commandement à une culture de la confiance et du lâcher prise. L’ensemble des évolutions évoquées invitent à un management favorisant l’autonomie et la responsabilisation des collaborateurs. Le management est ainsi repensé comme positif et participatif. Le rôle de manager évoluant vers celui de « coach » qui accompagne la réalisation des objectifs mais aussi la prise d’initiative et l’innovation.
• Une remise à plat des structures managériales et hiérarchiques. C’est le dernier étage de la fusée NWOW visant à favoriser davantage l’agilité, la coopération et le collectif et ce, à tous les niveaux de l’organisation. Si cela peut faire sens dans certains cas, les conditions qui doivent être réunies (une grande autonomie des collaborateurs, une capacité d’autorégulation, un confort avec l’ambiguïté…) peuvent représenter un défi culturel très important.

Les NWOW ont émergé et ont fait leurs preuves dans des univers généralement loin des grandes entreprises et des secteurs d’activité traditionnels. Si ces derniers s’en inspirent, le degré d’adoption varie de la simple modification des espaces de travail à une transformation plus profonde. On peut néanmoins faire l’hypothèse d’une hybridation des formes d’organisation et de management plus que celle d’un modèle dominant. Seul le temps nous dira si ces approches s’ancreront dans la durée.

Pour aller plus loin :
Ajzen, Michel, Céline Donis, & Laurent Taskin.
«Kaléidoscope des Nouvelles Formes d’Organisation du Travail : L’instrumentalisation stupide d’un idéal collaboratif et démocratique», Gestion 2000, vol.32, no. 3, 2015, pp. 125-147.

Brunia Sandra, De Been, Iris & van der Voordt, Theo J.M. (2016)
«Accommodating new ways of working: lessons from best practices and worst cases», Journal of Corporate Real Estate, Vol. 18 Issue: 1, pp.30-47, https://doi.org/10.1108/JCRE-10-2015-0028

Kok, Arjan de; Koops, Jonas & Helms, Remko W.,
«Assessing the New Ways of Working: Bricks, Bytes and Behavior» (2014). PACIS 2014 Proceedings. Paper 7, http://aisel.aisnet.org/pacis2014/7

Auteur(s) :

Leslie Bonnin - Groupe EP

Leslie BONNIN

Informations

Article  du 02 avril 2019

Fonction RH & Management

Documents à télécharger

Retour aux Quoi de neuf

Contenus suggérés

Fonction RH & Management

Hommes, Femmes, Leadership : mode d’emploi

Vidéo du 11 janvier 2017
Suite à nos échanges du 8 décembre sur « Féminisation des postes clés », ci-joint, un entretien vidéo (de Xerfi Canal), avec les auteurs du livre « Hommes, Femmes, Leadership : modes d’emploi » paru en 2016. Valérie Petit et Sarah Saint-Michel...

Avez-vous embauché votre responsable bonheur ?

Article du 12 janvier 2017
L'Université d'Hiver, c'est demain... Pour se mettre dans l'ambiance de "l'expérience collaborateur", voici un court billet de synthèse sur le CHO ou "Chief Happiness Officer". Bonne lecture, et n'hésitez pas à réagir !

Pour une plus grande diversité des hauts potentiels

Article du 02 mai 2017
Dans cet article de « HBR France », Isabelle Bastide met en garde contre le risque d’une définition du « haut potentiel » trop enfermant qui ne sert ni l’entreprise ni les individus concernés. La somme des critères utilisés revient à détecter...

Article

Pénibilité : un horizon à ne pas perdre de vue, celui du 1er juillet 2016

Article du 22 mars 2016
La prévention de la pénibilité fait partie des axes incontournables de toute démarche d'amélioration de la QVT. De nouveaux repères sont à connaître… (Re-)découvrez-les avec ce premier numéro de votre fil de veille Pénibilité Et...

4 acceptions de l’engagement

Article du 01 avril 2016
L’engagement est au cœur des réflexions et échanges que nous vous proposons de partager au sein de note communauté. Notre conviction est qu’un engagement individuel durable des personnes, dans leur travail, dans leurs projets, au service de leur...

Evolution des modalités d’utilisation du C3P, ce qu’il faut avoir en tête…

Article du 19 avril 2016
Bonjour à tous, Ce numéro 4 du fil de veille vous apporte un éclairage sur les nouvelles modalités d’utilisation du Compte Personnel de Pénibilité La question du fil de veille : Compte-tenu de ces évolutions, avez-vous prévu de communiquer...

Quoi de Neuf

Pénibilité : un horizon à ne pas perdre de vue, celui du 1er juillet 2016

Article du 22 mars 2016
La prévention de la pénibilité fait partie des axes incontournables de toute démarche d'amélioration de la QVT. De nouveaux repères sont à connaître… (Re-)découvrez-les avec ce premier numéro de votre fil de veille Pénibilité Et...

4 acceptions de l’engagement

Article du 01 avril 2016
L’engagement est au cœur des réflexions et échanges que nous vous proposons de partager au sein de note communauté. Notre conviction est qu’un engagement individuel durable des personnes, dans leur travail, dans leurs projets, au service de leur...

Evolution des modalités d’utilisation du C3P, ce qu’il faut avoir en tête…

Article du 19 avril 2016
Bonjour à tous, Ce numéro 4 du fil de veille vous apporte un éclairage sur les nouvelles modalités d’utilisation du Compte Personnel de Pénibilité La question du fil de veille : Compte-tenu de ces évolutions, avez-vous prévu de communiquer...