Nos études

Préparer les emplois et les compétences stratégiques de demain : les pratiques du SWP en France

Étude du 07 juillet
Cette étude a pour ambition de donner des clés de compréhension et de réflexion au lecteur sur le Strategic Workforce Planning (SWP), démarche d’anticipation des emplois et compétences de demain ainsi que de pilotage des actions requises pour se doter des ressources humaines correspondantes. Le parti-pris est de confronter la théorie du SWP, démarche originaire des Etats-Unis et qui s’inscrit dans une histoire longue, à la pratique des groupes français qui se sont appropriés le SWP plus récemment. A l’appui du retour d’expérience de huit groupes français, la publication s’intéresse aux enjeux de l’introduction du SWP, aux défis de la conception et de la mise en œuvre de la démarche, et à la façon dont elle est susceptible de faire évoluer à la fois les pratiques et le positionnement de la fonction RH.

International Human Resources Management in MNCs: challenges and tensions

Étude du 20 mai
This publication seeks to study the issues related to implementing an international HRM policy. Given that this is an innately multifaceted topic, the study uses a cross-functional lens through which to identify commonalities between corporate policies as well as to draw lessons for those seeking to learn more about internationalization. Based on a series of testimonies from international HR managers and state of the art academic research, this publication highlights the main tensions running through international HRM policies, both pre-Covid and during the current health situation. Conducting an international HRM policy implies making choices, negotiating, and sometimes even managing paradoxes, all of which give rise to both challenges and opportunities. This publication examines the skills needed to implement an international HRM policy and highlights the main roles of the relevant key actors responsible.

GRH dans les groupes à l’international : enjeux et tensions

Étude du 07 avril
Cette publication se propose d’étudier les enjeux relatifs à la mise en œuvre d’une politique de GRH à l’international. Partant du constat qu’il existe une grande diversité en la matière, cette étude propose, dans une logique transverse, de réfléchir aux points communs entre les politiques d’entreprise et d’en tirer des enseignements pour ceux et celles qui souhaitent renforcer leur ouverture à l’internationalisation. Basée sur une série de témoignages de DRH à l’international et sur un état de l’art de la recherche académique, la publication s’intéresse aux principales tensions qui traversent les politiques de GRH internationale hors période Covid ainsi qu’aux enjeux soulevés par la situation sanitaire actuelle. Mener une politique de GRH à l’international suppose de faire des choix, des arbitrages et, parfois, de gérer des paradoxes, source de défis mais aussi d’opportunités. La publication interroge les compétences nécessaires pour mener une politique de GRH à l’international et met en évidence les principaux rôles des acteurs en charge de celle-ci. Cette publication s'accompagne d'un podcast introductif qui revient, à travers une mini-fiction, sur les enjeux organisationnels du développement de la GRH à l’international à écouter ci-dessous. Entreprise&Personnel · GRH International

Reconnecter le dialogue social aux réalités du travail

Étude du 05 janvier
Depuis 2 ans, se sont succédé en France trois crises sociales majeures et de nature différente : les gilets jaunes, la réforme des retraites et la crise sanitaire de la Covid 19. C’est finalement un dialogue social très institutionnel qui semble sortir renforcé, celui qui est pourtant décrié par les Français dans les enquêtes d’opinion. Les consultations sur les plans de prévention sanitaire, sur l’activité partielle, ou les négociations sur le télétravail permettent de souligner le dynamisme et le volontarisme des organisations syndicales dans une période troublée. Ces discussions sont aussi révélatrices de la pauvreté du dialogue social entre les différentes parties sur le cœur des questions du travail et de ses conditions d’exercice. L’analyse historique proposée dans la note de conjoncture sociale montre que le syndicalisme est en crise permanente. Il n’a jamais été puissant mais il a été plus fort, plus reconnu et moins éclaté. Le renouvellement du dialogue social passera par un nouveau positionnement des organisations syndicales qui pourrait être de favoriser une expression directe des salariés mais également par l’élargissement de la représentation au-delà de l’entreprise.  

De la crise de l’autorité à l’autorité en temps de crise

Étude du 16 septembre 2020
Nous vivons une époque où les formes de l’autorité ainsi que la légitimité de ceux en position d’autorité sont challengées, dans la société comme dans l’entreprise. Reposant sur le choix méthodologique de mêler l’analyse managériale et les sciences humaines, cette étude s’articule en trois temps. Elle s’intéresse d’abord à la manière dont le sujet de la légitimité managériale est actuellement posé dans les entreprises et avec quelles conséquences. Elle ouvre ensuite la perspective en apportant des éclairages multi­disciplinaires des sciences humaines concernant l’auto­rité et les crises d’autorité. Elle propose enfin une façon de penser la légitimité managériale selon une logique hybride. Pour en illustrer la traduction concrète au quotidien, l’étude s’appuie sur des retours d’expériences managériales issues de la crise sanitaire que nous traversons et débouche sur des préconisations pour les DRH concernant la manière d’aborder le développement managérial dans leur entreprise.

Diversité en 2030 Quel futur voulez-vous construire ?

Étude du 29 janvier 2020
Le thème de la diversité est potentiellement très large et en mouvement permanent. S’il est travaillé par les entreprises depuis une quinzaine d’années, il est réduit le plus souvent à quelques thématiques. Cette approche ne sera probablement plus pertinente dans les années à venir. Les transformations en cours sont telles qu’elles impacteront les enjeux du travailler ensemble et ceux d’inclusion de façon significative pour les entreprises. A l’appui de travaux mobilisant experts, chercheurs, directeurs et directrices diversité de grandes entreprises, l’objectif de cette publication est de proposer des clés de décryptage des mutations à l’œuvre et de leurs conséquences possibles. Elle permet aux DRH d’identifier sur quels sujets, quelles problématiques leur politique de diversité aurait intérêt à porter dès maintenant… et selon quelles modalités d’action.        

L’intelligence artificielle en RH : premiers bilans

Étude du 16 décembre 2019
L’Intelligence Artificielle (IA) est omniprésente dans les discours sur le futur de la fonction RH. Cette technologie devrait transformer en profondeur les pratiques de GRH des entreprises et, par conséquent, la « proposition de valeur » de la fonction RH elle-même. Face aux discours prophétiques des consultants et vendeurs de solutions technologiques, il convient de garder la tête froide en veillant à faire régulièrement le point sur les initiatives en cours et sur les progrès effectivement réalisés sur le terrain. La présente étude entend ainsi proposer une lecture transverse de retours d’expérience observés au sein de grandes entreprises françaises lorsqu’elles tentent d’appliquer l’IA au domaine des ressources humaines.

Accompagner la transformation des métiers à l’ère de l’intelligence artificielle

Étude du 16 décembre 2019
L’impact de l’intelligence artificielle sur le contenu des métiers est d’ores et déjà perceptible et le sera plus encore à mesure des avancées technologiques. Plus qu’une évolution quantitative, il s’agit principalement d’une évolution qualitative, en termes de transformation des métiers, dont les acteurs – employeurs, travailleurs – doivent s’emparer. L’objectif de cette publication est de proposer un modèle original d’analyse et de représentation des itinéraires professionnels à l’heure de l’IA. Elle est destinée aux Directions de ressources humaines soucieuses d’accompagner les évolutions professionnelles de leurs collaborateurs mais aussi aux collaborateurs eux-mêmes dans leur propre cheminement.

Mouvement social et mouvements sociétaux : vers une convergence ?

Étude du 21 novembre 2019
Le modèle flexi-sécuritaire d’inspiration danoise prôné par l’Exécutif n’a pas été perçu comme tel : malgré des indicateurs économiques plutôt au vert et une baisse du chômage, les Français nourrissent un sentiment croissant de précarité. Le mouvement des Gilets jaunes en est l’une des manifestations. Cette expression directe vient mettre à mal un peu plus les corps intermédiaires, politiques comme syndicaux. Parallèlement, les nouveaux outils de dialogue social développés par les ordonnances Macron se mettent en place : pourront-ils renouveler le dialogue social dans les entreprises ? De nouveaux espaces collectifs de régulation et d’expression sont à repenser pour s’adresser aux – représenter les – salariés et plus généralement tous les travailleurs quels que soient leurs statuts, qui se vivent aussi comme des citoyens sur le temps et sur le lieu de leur travail. De nouveaux espaces qui dépassent les frontières habituelles : interentreprises, inter-statuts, avec un ancrage territorial. Pour anticiper l’année sociale qui s’annonce, retrouvez l’analyse de ces mouvements d’ampleur inédite dans La Note de conjoncture sociale d’E&P ici.  

Accélération & décélération au travail

Étude du 01 juillet 2019

Kit d'animation

Smart Factory lance ses premières publications apportant le point de vue des chercheurs en sciences humaines et sociales sur des sujets sociétaux qui concernent directement la vie des entreprises. La digitalisation des modes de vie, le développement des mobilités (virtuelles, physiques), l’indifférenciation croissante des sphères professionnelles et privées et, de manière plus générale, les mutations sociales, culturelles et politiques, nous amènent à explorer le thème de l’accélération et de la décélération au travail. A partir des dernières avancées des chercheurs en sociologie, en anthropologie, en histoire et en philosophie, nous vous proposons de réfléchir aux effets aussi bien positifs (progrès technique et social) que négatifs (la perte de sens, le stress, etc.) liés à la problématique du temps, ainsi qu’aux manières d’y faire face. Cette publication, conçue sur le mode d’un kit d’animation pour vos séminaires ou conventions RH, entend vous aider à  poser les « bonnes questions » et à gérer avec vos équipes les réponses à apporter au double mouvement d’accélération et de décélération des temps au sein de vos métiers. Pour obtenir la version papier du kit d'animation, merci de nous contacter par mail à contact@entreprise-personnel.com.   Présentation du kit d’animation pour séminaires d’entreprise from Entreprise&Personnel on Vimeo.

Pilotage stratégique de la formation : nouvelles démarches, nouveaux indicateurs

Étude du 01 juin 2019
Le pilotage de la politique de formation des entreprises a été pendant de nombreuses décennies largement conditionné par un encadrement juridique de nature fiscale, qui a eu pour effet de cantonner la fonction formation dans la gestion de la conformité et le reporting statistique. Les processus de réforme engagés depuis 2014 ainsi que les innovations pédagogiques offrent l’opportunité d’ouvrir la réflexion sur la production de nouveaux indicateurs au service d’un pilotage stratégique et qualitatif pour répondre à des ambitions qui positionnent la personne au cœur du système et qui valorisent la responsabilité de l’entreprise en matière d’employabilité. Cette nouvelle publication invite à penser autrement les instruments de gestion à partir du décodage de ce qu’il devient crucial de piloter. Des exemples d’indicateurs viennent illustrer les nouveaux défis à relever. Dans la continuité de l’étude, nous vous proposons une expérience collaborative de nature méthodologique — un E&P Action Lab — qui vous permettra de mettre au point, avec vos pairs et des experts, les indicateurs pertinents au sein de vos organisations, en vue d’apporter aux différentes catégories d’acteurs les éléments utiles à la prise de décision.  

New Leadership Models: From Competencies to Culture

Étude du 21 janvier 2019
In a context of ongoing disruptive change, organizational models and ways of working are being challenged, raising questions about the kind of leadership required to ensure sustainable success. Not surprisingly many firms have recently revisited their Leadership Models. By comparing those of 12 multinational firms from diverse sectors of activity, we observe a shift in the intention and spirit of these models that raises the bar regarding effective deployment. The intention being cultural change (as opposed to developing individual competencies), the traditional focus on training and aligning HR processes is no longer sufficient. So how are firms adapting their approaches to take up this challenge?  

Cliquez ici pour télécharger l'étude en français

 

Nouveaux modèles de leadership : des compétences à la culture

Étude du 01 janvier 2019
Dans un contexte en évolution permanente avec des changements parfois disruptifs, le leadership représente un enjeu majeur pour les entreprises, comme indiqué trois années de suite par les études mondiales de tendances RH du cabinet Deloitte. La remise en cause des modèles organisationnels et des manières de travailler soulève des interrogations concernant le type de leadership nécessaire pour assurer une performance pérenne. On constate donc sans surprise que nombre d’entreprises ont récemment entamé une refonte de leur modèle de leadership ou référentiel de leadership. Ces termes renvoient ici à la formulation explicite par l’entreprise de ses attentes envers les leaders et les pratiques de leadership. Le modèle en question peut revêtir différentes formes – de principes directeurs succincts à un référentiel de compétences détaillé. Il sert de base pour communiquer les attentes en interne ainsi que pour concevoir les dispositifs de développement des compétences managériales, de détection des talents et de gestion de leurs parcours.

Cliquez ici pour télécharger l'étude en anglais

Food and work – Abstract – L’œil du chercheur N°7

Étude du 30 novembre 2018
What prompts us to address this topic? Quite simply because in Francepeople spend on average 2 hours and 22 minutes eating, and one of the most important meals of the day occurs during the working day.

Alimentation et travail – L’œil du chercheur N°7

Étude du 30 novembre 2018
Depuis deux décennies, le thème de l’alimentation au travail est de plus en plus analysé par les chercheurs. La célèbre formule de saint Paul « celui qui ne travaille pas ne mange pas » a bien traversé les siècles et les continents. Les 4 disciplines (ou l’ensemble de disciplines) que nous avons sélectionnées questionnent le rôle de l’alimentation dans nos vies professionnelles et personnelles. Résumé disponible en anglais  ALIMENTATION & TRAVAIL - PHILO from Entreprise&Personnel on Vimeo.   ALIMENTATION & TRAVAIL - ANTHROPOLOGIE from Entreprise&Personnel on Vimeo. ALIMENTATION & TRAVAIL - HISTOIRE from Entreprise&Personnel on Vimeo.   ALIMENTATION & TRAVAIL - SOCIO from Entreprise&Personnel on Vimeo.

Note de conjoncture sociale 2018

Étude du 01 novembre 2018

Flexisécurité : un retour gagnant ?

La note de conjoncture sociale paraît cette année dans une période de fortes transformations impulsées par le président de la République et son gouvernement. Tout a probablement été dit sur le sujet et l’exercice de la note de conjoncture semble donc complexe. Un des enjeux d’E&P est de ne pas tomber dans la caricature mais bien dans l’analyse.  La note a pour ambition de permettre au lecteur de se positionner de telle façon à observer la situation sociale sous un angle différent de celui apporté par la plupart des commentateurs.

Penser ou repenser sa politique de parentalité

Étude du 01 novembre 2018
De plus en plus de salariés revendiquent la reconnaissance de leur situation de parents. Le congé de paternité, la garde alternée sont au centre des débats actuels en France. A l’échelle européenne, le projet de directive visant entre autres les congés familiaux dans toute l'Union européenne crée des dissensions entre les Etats. Parallèlement, quelques entreprises se lancent dans des politiques de parentalité à l’échelle internationale, quand d’autres adhérents nous interrogent sur la pertinence de telles orientations. Aussi, nous publions une nouvelle étude, réservée aux adhérents d’E&P, pour guider la réflexion des entreprises souhaitant penser ou repenser leur politique de parentalité. Tout d’abord, nous vous livrons un décryptage du cadre international sur lequel vous pourrez vous appuyer pour mener vos réflexions et construire un socle commun. Dans un second temps, nous analysons le contexte de sept pays européens pour illustrer les particularités nationales et donner des clés de contextualisation d’une politique. Ensuite, nous nous intéressons aux initiatives de quatre entreprises qui témoignent en profondeur de leurs pratiques. Enfin, nous en tirons pour vous des enseignements sur lesquels capitaliser. Nous formulons également des recommandations pour aller plus loin, qui peuvent être sources d’innovation.  

Space(s), Place(s) & Work (2) – Abstract – L’œil du chercheur N°6

Étude du 19 septembre 2018
Establishing and protecting one’s working ‘space’ is tantamount to creating and protecting one’s own self and identity. This second editorial focuses on processes within workspaces, namely the processes involved with opening, closing, communication, and obstruction (visible and invisible). Geographers explore and detail the processes involved with creating physical and mental frontiers. Historians investigate the notion both of public and private spaces that enable different cultural groups to interact. Cognitive scientists examine doors and passageways that can help as well as hinder our understanding and ownership of spaces. Finally, anthropologists illustrate how the organization of any particular territory can impact both the individual and collective identity.

Espace(s), Territoire(s) et Travail (2) – L’œil du chercheur N°6

Étude du 19 septembre 2018
Fonder son territoire de travail et le défendre, c’est fonder et défendre son corps, son identité. Ce numéro 2 est consacré aux processus d’ouverture, de fermeture, de communication et de barrière (visible et invisible) dans les espaces de travail. Les géographes précisent les processus de fabrication des frontières, physiques et mentales. Les historiens interrogent les notions d’espace public ou d’entre-deux qui permettent à des groupes humains de cultures différentes d’interagir. Les sciences cognitives abordent la question des portes, des passages qui nous aident ou nous empêchent d’appréhender un espace. Enfin, les anthropologues montrent comment l’organisation d’un territoire agit sur les identités individuelles et collectives.

Résumé disponible en anglais 

  Espace(s), Territoire(s) et Travail (2) - Géographie from Entreprise&Personnel on Vimeo. Espace(s), Territoire(s) et Travail (2) - Sciences & Philo from Entreprise&Personnel on Vimeo. Espace(s), Territoire(s) et Travail (2) - Histoire from Entreprise&Personnel on Vimeo.

Diversification des contrats de travail (suite)

Étude du 01 juillet 2018
En 2015, lorsque, au sein d’Entreprise&Société, nous avions étudié le phénomène de la diversification des contrats dans le travail, nous avions dressé un portrait de la société au travail qui présentait de profondes ruptures par rapport aux idées que la majorité d’entre nous pouvaient en avoir. Ainsi, ce manifeste de 2015 s’ouvrait par deux chapitres destinés à battre en brèche des « idées reçues » et faire état de sujets qui « font débat ». Plus de deux ans après, nos terrains se sont déplacés. Il n’est plus besoin de démontrer que « le CDI ou la fonction publique, c’est la durée et la sécurité pour tous » ou encore que « la subordination, c’est nécessairement le contrat de travail ». De même, nos sujets de débat se sont largement disséminés depuis, que ce soit dans les cercles professionnels « les syndicats représentent tous les travailleurs vs les "insiders" », que dans les cercles grand public « le numérique crée vs détruit les emplois. » Ce qui n’a pas bougé, en revanche, c’est notre conviction que, derrière le patchwork des contrats, il existe toujours un « cadre de cohérence » qui explique la diversité des situations selon les âges, les qualifications, les diplômes et les marchés de l’emploi. Nous verrons comment ce cadre s’est rigidifié et comment, le prenant en compte, les parties prenantes peuvent agir.  

Réforme de la formation professionnelle : tome 2

Étude du 01 mai 2018
Cette deuxième publication sur la Réforme de la formation professionnelle a pour but : - de faire le point de manière large sur le projet de loi actuellement en discussion au Parlement. - de fournir à nos adhérents un outil pratique de synthèse pour suivre l’avancée des propositions en cours. Mais aussi une réflexion pour interroger sur le fond cette réforme en train de se faire. - de donner la parole à différents regards : adhérents et intervenants d’E&P. De ce point de vue, vous trouverez ici des analyses qui peuvent être contrastées. Nous n’avons pas cherché à produire une pensée unique mais au contraire à permettre que le débat continue.  

Ordonnances « travail » : l’essentiel en 9 points clés

Étude du 16 mars 2018

A jour de l’ordonnance balai et de la loi de ratification.

Vous avez été nombreux à saluer la précédente publication « Ordonnances « Travail » : Mode d’emploi » réalisée par Jean-Christophe Debande dès l’automne 2017. Cette publication avait vocation à vous accompagner de façon réactive dans le décodage des cinq premières ordonnances ayant pour objectif de réformer le droit du Travail. Comme annoncé, elle s’inscrivait dans un continuum de travaux visant à vous donner un maximum de clés pour vos projets et actions. De nombreux changements sont intervenus depuis le 22 septembre, de nouvelles étapes ont été franchies. Il s’agit maintenant d’appréhender l’ensemble du champ des possibles qui s’ouvre désormais aux entreprises et leurs nouvelles marges de manœuvre.  

Spaces(s), Places(s) & Work – Abstract – L’œil du chercheur N° 5

Étude du 15 mars 2018
Our relationship with space is physical, sensorial and emotional. At a time when life is moving ever faster and when physical and digital spaces are multiplying, the field of human sciences is taking a fresh look at the concept of territory and of space. Our physical presence defines a space, and conversely, space provides a medium for human interaction. Researchers use the terms ‘spaces’ and ‘territories’ in the plural because societal groups are continually creating and recreating, fashioning and framing, and altering and delineating places. For instance, within office buildings or factory workshops there can be a myriad of territories functioning smoothly together, or not, as the case may be. There is no archetypal workspace; instead there are many diverse workspaces. Our choices between open or closed spaces reflect what work represents for us. How a space is organised necessarily interacts with how work is organised. How workspaces are configured depends on how professions, trades, services, and even customer expectations change. So for instance, a decision to widen a corridor could be made in order to facilitate throughput (people, products).

Espace(s), Territoire(s) et Travail – L’œil du chercheur N° 5

Étude du 15 mars 2018
Le rapport à l’espace inclut le corps, les cinq sens et les émotions. A l’heure où nous vivons une accélération des circulations, une démultiplication des espaces métriques et digitaux, les sciences humaines réinterrogent les notions de territoire et d’espace. Les géographes étudient les mobilités des personnes, des marchandises, des flux, des informations mais aussi la relation aux territoires qu’entretiennent les groupes sociaux. Les sciences cognitives décortiquent les processus de création et les concepts d’intelligence spatiale. Les historiens analysent les représentations de l’espace en les reliant au contexte temporel et territorial de chaque société. Les anthropologues étudient les pratiques sociales commandant l’organisation territoriale et les systèmes de représentation de cet espace (croyances, cosmogonie, etc.). Résumé disponible en anglais Espace(s), Territoire(s) et Travail - Géographie from Entreprise&Personnel on Vimeo. Espace(s), Territoire(s) et Travail - Science cognitives & philo from Entreprise&Personnel on Vimeo. Espace(s), Territoire(s) et Travail - Histoire from Entreprise&Personnel on Vimeo.   Espace(s), Territoire(s) et Travail - Anthropologie from Entreprise&Personnel on Vimeo.  

Accès des femmes aux postes à responsabilité : a-t-on vraiment tout essayé ?

Étude du 10 mars 2018

Livre blanc

Sur la question de l’accès des femmes aux postes à responsabilité, on pourrait avoir le sentiment que tout a été dit et écrit. Pas une semaine sur les réseaux sociaux sans un article sur le sujet, des enquêtes nombreuses lui sont consacrées… sans compter l’empilage des obligations légales. Pour autant, le chemin de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes est long et sinueux. Si les chiffres les plus récents reflètent certains progrès accomplis pour ce qui concerne les conseils d’administration, la représentation des femmes dans les postes à responsabilité (COMEX, CODIR, etc.) est toujours une problématique d’actualité. Alors, au-delà des discours et des déclarations d’intention, qu’a-t-on réellement mis en place pour faire bouger les lignes ? A-t-on vraiment tout essayé ? Concrètement, comment faire avancer les choses en entreprise, sans s’épuiser ? Quelles sont les actions les plus pertinentes ? Des initiatives inspirantes existent-elles ? Pour répondre à ces questions, nous avons travaillé dans le cadre d’un Observatoire avec vingt-trois entreprises adhérentes avec l’objectif d’échanger ensemble, de façon concrète et qualitative. Au-delà des chiffres, nous nous sommes focalisées en profondeur et en transparence sur les pratiques, pour se donner des idées, des repères permettant à chaque entreprise de se situer, et partager collectivement le retour d’expérience et les effets des actions mises en place. A l’issue de près de deux ans de travaux, il nous a semblé d’utilité « publique » d’en laisser une trace et de les partager plus largement. Dans cette optique, nous nous sommes attelées à mettre ces travaux en perspective des apports de la recherche et à formuler des recommandations..  

Global social protection policies

Étude du 10 janvier 2018

When C&B meets CSR: a care story

Over the last 30 years, companies turning global have created small global HR team focused on top talents, employer branding, and the functional management of the HR function. Effective labor conditions have thus increasingly became a local issue far away from global headquarters preoccupations. Recently, and despite all the talk about the Uberisation of work, some major Multi National Enterprises (MNEs) have started to adopt and enforce global minimum social protection guarantees (global minima on Reproduction in any form is prohibited without express authorization of Entreprise&Personnel 3 death, invalidity, maternity and sickness benefits). This signals a strong evolution.  

Innovation in management

Étude du 10 décembre 2017
In an increasingly complex business environment characterized by technological, economic and societal evolutions and systemic interdependence, firms are faced with imperatives of agility, innovation, customer proximity and the challenge of attracting and retaining talent. These challenges are leading businesses to question their existing management practices, which were designed to be effective in a very different context. This report discusses and illustrates topics such as new approaches to performance management, employee wellbeing as a driver of performance, distributed management and employee empowerment as well as new approaches to innovation drawing on examples from several different countries.  

Environnements capacitants

Étude du 20 novembre 2017
La question des environnements apprenants est une question vive à laquelle nous cherchons à répondre dans la communauté. Parce que le renouvellement des générations et la transformation rapide des métiers fait de la professionnalisation un défi majeur pour les entreprises. Parce que le mouvement impulsé avec le processus de réforme de la formation professionnelle offre de véritables opportunités pour construire des politiques de formation qui répondent à de nouveaux enjeux dont notamment la prise en compte de l’efficience de l’action pédagogique et de la qualité de la professionnalisation, la construction de processus apprenants... La nécessité de décoder l’approche sur les Environnements Capacitants (EC) dans le champ du travail et de la formation est dès lors posée. Il existe de notre point de vue trois raisons majeures d’approfondir l’approche sur les EC, dont la notion de pouvoir d’agir est centrale dans le modèle de Sen  

Réforme de la formation professionnelle « Toujours plus de la même chose » ?

Étude du 10 novembre 2017

14 propositions pour arrêter de refaire ce qui n’a pas marché

Cette contribution a pour ambition de participer au débat en cours au moment où une nouvelle réforme de la formation professionnelle est en discussion. Elle ne traite qu’une partie du sujet et n’a donc aucune prétention à l’exhaustivité. Au contraire, elle se veut le premier volet d’autres contributions en cours d’élaboration avec nos adhérents, nos experts et avec l’aide de chercheurs. En particulier, la traduction d’un certain nombre de propositions en termes opérationnels, juridiques et financiers n’est pas faite ici. De la même manière nous n’avons pas exposé les attentes que pourraient avoir les grandes entreprises adhérentes d’Entreprise et Personnel vis-à-vis de la réforme. Ces différents aspects restent donc à creuser. Enfin, cette contribution n’engage que l’auteur.

Corps, émotions et travail – L’œil du chercheur N° 4

Étude du 08 novembre 2017
Étudier le corps, le corps au travail, c’est aussi étudier ses émotions. Dans tous les cas, l’émotion passe par le corps humain et le modifie. Elle lui permet de réagir, d’être dans l’action et, en retour, le corps peut somatiser à partir d’émotions vécues, développer des pathologies. Il est donc nécessaire de considérer la relation émotion-corps dans la santé au travail mais aussi dans le cadre plus général de l’entreprise. Le corps humain est ce lieu de projection des normes et des valeurs d’une société donnée, à un moment donné. C’est aussi l’instrument par lequel l’individu peut « être au monde », « agir sur lui et sur les  utres ». Longtemps interdites ou incomprises au nom de la rationalité et de la technicité dans le monde du  ravail, les expressions émotionnelles sont de plus en plus prises en compte par les individus et par les entreprises. Espace de violences et de solidarités, le travail suscite des sentiments d’injustice, de colère, d’envie, de haine, mais aussi de satisfactions et de plaisirs. Le travail incite les personnes à s’appuyer  ur des savoir-faire techniques mais aussi affectifs, donc sur leurs émotions... Corps, émotions et travail - Psychologie, philosophie, neurosciences from Entreprise&Personnel on Vimeo. Corps, émotions et travail - Histoire from Entreprise&Personnel on Vimeo. Corps, émotions et travail - Anthropologie from Entreprise&Personnel on Vimeo. Corps, émotions et travail - Sociologie from Entreprise&Personnel on Vimeo.

Rejoignez-nous et profitez des avantages de notre réseau

J'adhère à E&P