L’évaluation des risques professionnels au redémarrage d’activité (DUER)

Séances

    Séances à venir

  • 13/07/2020
    09 h 00
    1
    CALENDRIER A DETERMINER AVEC LES PARTICIPANTS
  • Atelier opérationnel pour sécuriser l’EvRP
  • Destiné au DRH, DRS, RRH et managers
  • 3 séances de travail en distanciel

La reprise d’activité s’accompagne de nombreux ajustements voire de réorganisations complètes du processus de production. L’évaluation des risques professionnels permet de mesurer les modalités probables de contamination des travailleurs et de mettre en place les mesures de prévention adaptées afin de supprimer ou réduire les risques de contagion sur le lieu de travail ou à l’occasion du travail.

Au-delà de l’évaluation des risques biologiques liés au COVID-19, il s’agit de mettre à jour les pratiques d’évaluation des risques. Les risques sont ceux directement induits par le COVID-19 et ceux induits indirectement par les nouvelles pratiques au sein de l’entreprise. Les principes généraux d’organisation dictés par la volonté de réduire les risques de propagation (réduction du nombre de personnes présentes dans un même lieu, réduction de la proximité et des croisements, des regroupements de personnes…) vont générer de nouveaux modes de travail. Le télétravail en est l’exemple.

Nous répondrons avec vous aux questions pratiques suivantes

  • Le process d’EvRP classique est-il toujours performant ?
  • Est-ce que les ajustements dans l’organisation rendent le travail plus difficile voire dangereux dans certaines situations ?
  • Les modes d’organisation du travail adoptés au redémarrage d’activité rendent-ils inefficaces certains moyens de prévention des risques ? Par exemple, la rotation est un moyen de réduire les TMS. Cette modalité d’organisation du travail peut être remise en cause pour les besoins de la lutte contre la propagation du virus. Des conflits entre mesures de prévention peuvent surgir à l’occasion du redémarrage d’activité. Le but est d’attirer l’attention sur tous les points de vigilance pour une évaluation des risques complète.

Nous ciblerons vos problématiques et contextes spécifiques

Un entretien individuel permettra de comprendre vos contextes d’entreprise, en particulier le contexte psychosocial. Puis un process de travail centré sur 3 réunions collectives d’une heure en distanciel suivi d’un accompagnement personnalisé si besoin.

  • Séance 1 : Les questions de méthodes de travail seront abordées. De la démarche aux outils de quotation des risques, nous questionnerons le process d’évaluation des risques dans le contexte COVID19.
  • Séance 2 : Les entretiens et la première séance permettront d’établir une première liste de dangers sur lesquels travailler ; dangers soit directement liés au COVID 19 soit indirectement.
  • Séance 3 : Des extraits de documents uniques pourront être partagés, commentés et améliorés. Le but de cette dernière séance est de rendre tangible les résultats des évaluations des risques.

Vos livrables

Un exemple de DUER type et base de documentation sur l’analyse des risques liés au COVID 19.

Contribution financière à l’atelier

Le tarif pour les adhérents d’E&P est de 1 000 € H.T., comprenant un entretien en amont, la participation aux 3 réunions d’une heure en distanciel, la production d’un DUERP type et des pistes d’améliorations de l’EvRP dans cette période.

Cliquez ici pour vous inscrire 

Animé par :

Régis GUICHARD

Informations complémentaires

Atelier

QVT – Diversité – Politiques sociales

Documents à télécharger

Retour aux événements

Contenus suggérés

QVT – Diversité – Politiques sociales

La double crise comme une épreuve ou une opportunité pour les politiques de diversité ?

Atelier

animé par Laurence DE RE-VANNIÈRE, Maud GUY-COQUILLE

La crise a mis l’accent sur des enjeux déjà identifiés pour les politiques de diversité et d’inclusion, parmi lesquels : parentalité, prévention des violences conjugales, écarts dans les conditions de vie et dans l’accès au numérique.

La crise est un révélateur d’inégalités, un facteur d’aggravation et aussi une source de nouveaux écarts et de nouveaux risques de discrimination.

Les risques psychosociaux en temps de COVID 19

Atelier

animé par Régis GUICHARD

La santé est un capital qu’il faut protéger, mais elle est aussi le résultat d’une construction. Le travail contribue à cette construction quand les problématiques rencontrées permettent de mobiliser son intelligence, de développer des compétences, ou encore de coopérer avec les autres. Dans cette conception offensive de la santé, où le travail est envisagé comme un « opérateur de santé », Philippe Davezies, enseignant chercheur en santé au travail, distingue trois caractéristiques de la santé : être en forme, se sentir libre, percevoir la suite des événements comme une unité susceptible de faire sens et de constituer une histoire.

Atelier

(Re-) négocier son accord de télétravail post Covid-19

Atelier

animé par Laurence DE RE-VANNIÈRE, Frédéric GUZY

La crise actuelle est venue percuter le cadre classique du télétravail. Les représentations individuelles et collectives sont bouleversées, le vécu professionnel est radicalement différent. Et les attentes sont encore plus emmêlées que d’habitude, entre considérations professionnelles et situations personnelles.
Les accords de télétravail ont besoin d’être revisités et le plus souvent renégociés. Vous êtes nombreux à vous y atteler.

Construisons les outils pour inciter les salariés à revenir au bureau

Atelier

animé par Frédéric GUZY

La crise sanitaire a contraint certains salariés au télétravail total alors que d’autres se sont trouvés en activité partielle. Les rythmes de travail en ont été fortement impactés selon le maintien ou non des activités ou encore la compatibilité entre vie privée et vie professionnelle. De nouveaux modes d’organisation du travail « tout digital » se sont mis en place permettant aux collaborateurs de réaliser une activité par nature dégradée et inhabituelle. De nouvelles formes d’articulation entre temps de vie privée et professionnelle se sont également installées.

Comment capitaliser sur la crise pour accélérer le développement managérial ?

Atelier

animé par Laurence DE RE-VANNIÈRE, Aine O'DONNELL

Les managers se sont soudainement retrouvés dans des configurations de travail inédites et ont fait face, selon des modalités revisitées et diverses. La période traversée s’est parfois avérée révélatrice d’accélération dans l’adoption de nouvelles façons de manager, mais aussi d’écarts dans les pratiques et les comportements avec le besoin d’un soutien important des managers.

Événement et formation

Attaquons-nous ensemble au défi de l’emploi des seniors !

Action Lab

animé par Laurence DE RE-VANNIÈRE, Sophie MARSAUDON

______________________
DATE A CONFIRMER
______________________

Alors que la durée de vie au travail s’allonge et que les discriminations sont dénoncées, la gestion des âges en entreprise s’avère être un vrai casse-tête ! Face aux évolutions sociétales, démographiques et légales, les entreprises ne pourront pas se contenter de flécher les seniors vers la case départ ! Alors comment aborder l’emploi des seniors ?

Ré-inventons les programmes de reconversion pour lutter contre la pénurie des techniciens

Action Lab

animé par Frédérique GERARD, Maud GUY-COQUILLE

______________________
DATE A CONFIRMER
______________________
La pénurie mondiale des techniciens pose de réelles difficultés à de nombreuses entreprises : ambitions et chiffres d’affaires revus à la baisse, retards accumulés dans les livraisons, qualité dégradée, et/ou sur-sollicitation des équipes en interne…

Mettons en oeuvre la Formation en Situation de Travail (AFEST)

Action Lab

animé par Frédérique GERARD, Sophie MARSAUDON

Pour faire face à la mutation des métiers et répondre aux enjeux d’efficacité, vous devez investir davantage et autrement dans le développement des compétences. À ce titre, la formation en situation de travail est une modalité particulièrement intéressante. En élargissant la définition de l’action de formation dans la loi "Avenir professionnel", le législateur ne s’y est pas trompé. L’enjeu désormais consiste à la mettre en œuvre.

débutera le 25 septembre 2020 à 09h30